ZT Maju - шаблон joomla Продвижение

Rationalisation des institutions du secteur public, du secteur privé

i3Macro Résultat 3.1 : Des politiques mieux coordonnées, plus cohérentes et plus efficientes

Macro Résultat 3.2: Une réduction des dépenses de fonctionnement permettant de ramener le taux d'investissement public supérieur ou égal à 40% du budget.

Macro Action 1 : Mettre en oeuvre le programme de rationalisation des institutions sur l'espace national

· Action prioritaire 21 : Réduire l'effectif des postes ministériels et stabiliser l'architecture gouvernementale à une moyenne convenable de 20-25 portefeuilles au maximum;

· Action prioritaire 22: Eliminer la multiplicité des organes opérationnels et/ou exécutifs dans différents domaines de la vie publique/secteur privé et de la société civile;

· Action prioritaire 23 : Actualiser le mandat du Conseil Economique et Social et le rendre pleinement opérationnel;

· Action prioritaire 24 : Achever le processus constitutionnel de 1996;

· Action prioritaire 25 : Actualiser le DSCEet réviser les hypothèses / ajuster le dispositif de mise en oeuvre;

· Action prioritaire 26 : Mettre en place une unité d'analyse de cohérence et des interactions entre les différents textes ou cadres législatifs et réglementaires;

· Action prioritaire 27 : Restaurer l'autorité de l'Etat, la culture du service public et la morale publique (respect du bien public) / éduquer le citoyen à la discipline;

· Action prioritaire 28 : Encourager et promouvoir l'action des think tank pour booster la réflexion intellectuelle et la recherche appliquée sur les faits d'actualité;

· Action prioritaire 29 : Développer et coordonner les capacités de négociation et de mobilisation des ressources intérieures et extérieures par des mécanismes innovants (libérer la trop forte centralisation du processus décisionnel). Par rapport aux autres pays en développement, le Cameroun n'exploite pas assez les opportunités offertes par la coopération. Exemple: DFID, absent et peu de visibilité avec la coopération britannique idem des pays nordiques (Norvège etc.)

· Action prioritaire 30 : Créer une structure de haut niveau en charge de l'évaluation des résultats à l'exemple du Commissariat au Plan dans la plupart des pays de l'Union Européenne ou du Développement de Suivi-Evaluation dans les grandes institutions telles que l'ACBF, la BAD, la Banque Mondiale. Dans les secteurs public et privé, il importe tout aussi en urgence d'intégrer le calcul et l'évaluation du rendement par tête des employés comme base de motivation.

Plan d'actions prioritaires

Adoption d'une approche intégrée du capital humain

Adoption d'une approche intégrée du capital humain

Adoption d'une approche intégrée du capital humain Read more
Rationalisation des institutions du secteur public, du secteur privé

Rationalisation des institutions du secteur public, du secteur privé

Macro Résultat 3.1 : Des politiques mieux coordonnées, plus cohérentes et plus efficientes... Read more
Alignement des choix et de la vision de développement sur l'enracinement culturel et l'environnement local

Alignement des choix et de la vision de développement sur l'enracinement culturel et l'environnement local

Macro Résultat 4 : Les actions et politiques de développement sont incrustés in solidum... Read more
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com

Vient de paraître

Etude preference emploi jeune

Etude preference emploi jeune

L emploi jeune est un défi de politique de développement et sécuritaire pour la plupart des pays notamment africains, et le Cameroun en particulier dont près de ¾ de la...
Etude sur les Sciences, la Technologie et l'Innovation (STI)

Etude sur les Sciences, la Technologie et l'Innovation (STI)

D ans son ambitieux plan de développement pour l’Afrique appelé Vision 2063, « L’Afrique que nous voulons », l’Union Africaine (UA) a inscrit les Sciences
Les Cahiers du Conseil de Politiques Economiques

Les Cahiers du Conseil de Politiques Economiques

C hers lecteurs, le Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) a le plaisir de vous présenter le dernier né de sa production...
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com

Nos atouts

  • g4

    La transformation du projet CAMERCAP en un véritable Centre d'Analyse et de Recherche en Politiques Economiques (CAMERCAP-PARC) dont le but est de contribuer à l'amélioration des performances du pays en matières de gestion des politiques économiques dans le cadre de la mise en oeuvre du Document de Stratégie pour la Croissance et l'Emploie (DSCE) en vue de la Transformation du Cameroun en Pays à revenu Intermédiaire, est un signe visible de la pertinence des activités menées. 

  • g3Une Evolution majeure ou innovation de la stratégie mise en oeuvre dans cette deuxième phase du projet Camercap sera son approche institutionnelle qui va induire des conséquences sur l'organisation du travail et la priorité accordée à la culture des résultats et de leur impact. 

  • g2Cameroon Policy Analysis and Research Center (CAMERCAP-PARC) ou Centre d'Analyse des politiques économiques et sociales du Cameroun est la résultante d'une coopération active entre la fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) et le Gouvernement de la République du Cameroun à travers le Ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire.

  • g1Le CAMERCAP-PARC dérive d'une mutation conceptuelle de l'ex-Projet de Renforcement de Capacités en Gestion Economique et Financière (CAMERCAP phase 1 et 2) en un Think Tank, parmi le vinghtaine qu'ACBF soutient en Afrique.

Informations utiles

  • Vision

    Vision

    Pépinière d'idées, d'analyses et de propositions concrètes pour l'amélioration de l'action publique, de la cohésion sociale et de la compétitivité économique pour le developpement effectif du Cameroun. 

     Le CAMERCAP-PARC se veut donc être un conseil opérant au côté des acteurs de développement.

  • Mission

    g1

     

     

     

     

    1. Assister le gouvernement en matière de formulation et d'analyse des politiques économiques et Sociales; 

    2. Développer les capacités managériales dans l'administration publique, le secteur privé et la soiété civile pour la mise en oeuvre et le suivi-évaluation des politiques publiques; 

    3. Renforcer les mécanismes de soutien à l'emploi des jeunes, entreprenariat privé et les mécanismes innovants;

    4. Encourager le dialogue entre l'Etat et les acteurs non étatiques.

       

  • Domaines de compétence

    g4

    1.  Analyse et gestion de la politique économique ;

    2.  Gestion et responsabilité financière ;

    3.  Administration et gestion des affaires publiques ;

    4.  Statistiques nationales et systèmes de statistiques ;

    5.  Parlements nationaux et institutions parlementaires ;

    6.  Professionnalisation des voix du secteur privé et de la société civile. 

     

  •  
  • Fonctionnement

     

    Le cadre institutionnel du Centre comprend : Un comité de pilotage et une unité de coordination. Toutes les institutions membres ont déjà désigné leur représentant. Il reste attendu la désignation du Président du Comité.

  • Trois Priorités Stratégiques

    g31. Le renforcement des capacités essentielles en vue de promouvoir la stabilité politique et sociale pour un changement tranformationnel;

    2. Renforcer les capacités en vue de faire participer et réguler le secteur productif;

    3. Renforcer les capacités en vue de suivre l'împact des politiques.

Nos partenaires

partenaire partenaire partenaire partenaire  Partenaire

Informations utiles

Statistiques

  • Visiteurs : 125941
  • Articles : 127
  • Liens internet : 9
Top of Page