COMMUNIQUE DE PRESSE

Yaoundé, juin 2018 (ACBF) – Le gouvernement du Cameroun, en collaboration avec la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), agence spécialisée de l'Union africaine pour le renforcement des capacités, accueillera la 27e réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de l'ACBF à Yaoundé les 19 et 20 juillet 2018.

Le Conseil des gouverneurs est l'organe décisionnel suprême de la Fondation. Il comprend des pays membres africains, des partenaires financiers non régionaux et des membres institutionnels fondateurs tels que la Banque africaine de développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale. Le Secrétaire exécutif de l'ACBF, le professeur Emanuel Nnadozie, conduira l'équipe de la Fondation à cette réunion.

Environ 250 participants, entre autres des opérateurs du secteur privé, des partenaires techniques de l'ACBF et des représentants des jeunes des pays membres sont attendus à la réunion dont le thème est « L'emploi des jeunes en Afrique : cibler le renforcement des compétences essentielles ».

L'ouverture officielle aura lieu sous le haut patronage de S.E. Paul Biya, Président de la République du Cameroun. Le Gouverneur hôte, S.E. Allamine Ousmane Mey, Ministre de l'Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, prononcera le mot de bienvenue. L'honorable Goodall Gondwe, Ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement du Malawi, qui est actuellement le Président du Conseil des gouverneurs de l'ACBF et Erastus Mwencha, l’actuel Président du Conseil d’administration de l'ACBF, feront également des allocutions lors de la cérémonie d'ouverture.

La réunion sera précédée d'un Forum de Haut Niveau où les experts partageront leurs expériences et leurs savoirs sur les différentes stratégies et innovations visant à résoudre les problèmes d'emploi des jeunes sur le continent.

Ce forum devra mettre en lumière les bonnes pratiques et les leçons apprises dans le renforcement des compétences techniques essentielles requises pour lutter contre le chômage des jeunes en Afrique.

Il est attendu qu'à la fin du Forum, les participants comprennent mieux les compétences requises pour lutter contre le chômage des jeunes dans les pays africains et mobilisent un soutien pour le travail de l'ACBF visant à renforcer les capacités de lutte contre le chômage des jeunes en Afrique.

À propos de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF)

Après avoir lancé et coordonné efficacement des programmes de renforcement des capacités d'une valeur de plus de 700 millions de dollars américains dans 45 pays et 8 communautés économiques régionales (CER) en Afrique depuis 1991, l’ACBF a rassemblé l'expérience requise qui en fait l'institution incontournable en matière des connaissances spécialisées et de ressources humaines pour conseiller et appuyer les pays africains, les CER et les institutions sur des mesures décisives à prendre pour renforcer les compétences pratiques cruciales à la transformation économique du continent.

Les preuves provenant de notre travail de pointe (constitué des centaines de publications en matière de connaissances) et du travail de plusieurs partenaires montrent que les efforts de développement de l'Afrique sont entravés par de graves déficits de capacités se présentant souvent sous la forme de pénuries de compétences critiques, de déficits de leadership, d'entraves dues aux mentalités inhibantes et aux institutions faibles. La pénurie de compétences pratiques sur le continent est grave dans des domaines clés tels que la science, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (STEM) et l'agriculture.

À l’ACBF, nous continuerons à utiliser notre expérience inégalée dans la gestion des mécanismes financiers pour le développement, notre vaste expérience en collecte des connaissances grâce à la combinaison de compétences exceptionnelles de notre personnel de base ainsi qu'à nos solides partenariats et réseaux stratégiques pour aider les pays et les institutions à identifier leurs besoins en capacités, les conseiller sur la façon de pallier à ces faiblesses de capacités et trouver les connaissances et ressources nécessaires pour développer les ressources de capacité requises, les utiliser efficacement et les conserver en vue d’atteindre leurs objectifs de développement à court et à long terme.

La vision de l’ACBF est celle d’une Afrique capable de réaliser son propre développement.

Télécharger l'agenda provisoire

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Tsitsi Chakonza
Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique Harare, Zimbabwe +263-4 304663, 304622, 332002, 332014 ; poste : 273 Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Barnabé OKOUDA
Centre d’Analyse et de Recherche sur les Politiques Economiques et Sociales du Cameroun (CAMERCAP-PARC)

BP : 6175 Yaoundé/Cameroun
Tél : (237) 222 22 58 58/699 93 43 30
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./okoudabarne@gmail.com
Soutenez ce travail crucial. Tirez parti de vos efforts pour la transformation de l'Afrique, ou

Devenez notre Partenaire en écrivant à :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (pour nous appuyer avec des ressources pour le renforcement des capacités en Afrique.

 

TROIS PRIORITES STRATEGIQUES

  • Promouvoir la stabilité politique +

    Promouvoir la stabilité politique Le renforcement des capacités essentielles en vue de promouvoir la stabilité politique et sociale pour un changement transformationnel.
  • Réguler le secteur productif +

    Réguler le secteur productif Renforcer les capacités en vue de faire participer et réguler le secteur productif.
  • Suivre l'împact des politiques +

    Suivre l'împact des politiques Renforcer les capacités en vue de suivre l’impact des politiques.
  • 1

PLAN D'ACTIONS PRIORITAIRES

  • Adoption +

    Adoption Adoption d'une approche intégrée du capital humain
  • Optimisation +

    Optimisation Optimisation des capacités de programmation et de mise en oeuvre des politiques, projets et programmes de développement au Cameroun
  • Rationalisation +

    Rationalisation Rationalisation des institutions du secteur public, du secteur privé
  • Alignement +

    Alignement Alignement des choix et de la vision de développement sur l'enracinement culturel et l'environnement local
  • 1