Cameroon Policy Analysis and Research Center --- Centre d'Analyse et de Recherche sur les Politiques Economiques et Sociales du Cameroun

Le Japon fait un don d’un milliard de FCFA au Cameroun pour booster le secteur rizicole

18 septembre 2019

Le ministre en charge de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, et l’ambassadeur du Japon au Cameroun, Tsutomu Osawa, ont signé une convention de don, le 20 août à Yaoundé.

Il s’agit des équipements agricoles d’un montant de 200 millions de yens, soit environ un milliard de FCFA, destinés au Projet de développement de la riziculture pluviale de plateaux en zone forêt (Proderip). « Le Japon a décidé de donner ce don pour promouvoir le développement socioéconomique du Cameroun. Nous voulons accroître la productivité et la qualité de riz et renforcer la sécurité alimentaire et la croissance de l’agroalimentaire du Cameroun. Nous voulons contribuer à l’amélioration », a déclaré l’ambassadeur du Japon.

« La finalité de cette convention est d’une part de réduire les importations de riz et d’améliorer le solde de la balance commerciale du Cameroun et d’autre part de renforcer la sécurité alimentaire », a expliqué, pour sa part, Alamine Ousmane Mey.

Depuis 2011, année du lancement du Proderip, l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) affirme qu’elle a tout de même contribué à la formation de près de 10 000 agriculteurs et à la distribution de près de 75 000 tonnes de semences. La deuxième phase du Proderip en cours vise la formation de près de 4 000 nouveaux agriculteurs.

La production de riz au Cameroun n’excède toujours pas les 300 000 tonnes par an alors que la demande nationale se situe à 600 000 tonnes. Le pays est contraint à recourir aux importations pour un montant annuel de 120 milliards de FCFA.

Source : www.investiraucameroun.com

Last modified: 18 septembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares